Courage mon ami, courage!

Vous savez, devant de grandes difficultés ou devant un travail impossible à réaliser dans le temps alloué, vous avez le choix : affronter ou laisser tomber. Pareillement, devant la tristesse ou l’angoisse qui peut vous envahir lorsque l’on sent que l’on va échouer (avant même d’avoir commencé à vrai dire)… vous vous retrouvez face à un autre choix : confronter ou abdiquer. Et que dire, devant un futur incertain à cause de vos erreurs du passé… vous avez le choix : se pardonner ou se supprimer.

Plusieurs, avant vous, ont choisi de laisser tomber, d’abdiquer jusqu’à se supprimer. Ils ont crié haut et fort : c’est assez!, et ont tout simplement arrêté. Ils ne sont pas si mauvais que ça, ils ont juste manqué d’énergie, d’encouragement, d’amour et parfois de courage.

Oui, ce courage qui nous permet de vaincre sa peur ou de supporter la souffrance ou le danger. C’est ce mot qui nous permet d’entreprendre des choses difficiles voir audacieuses.

Courage!

Cultivez une bonne image de vous-même, une image de victoire. Cultivez l’image d’un champion, l’image d’un vainqueur.

Apprenez à ne pas parler des difficultés que vous voyez, ni des défauts que vous avez, mais plutôt des victoires que vous aurez et des qualités que vous obtiendrez.

Détournez vos yeux de ce qui vous distrait : si votre distraction est votre incapacité d’agir alors, regardez à Jésus qui a été jusqu’à mourir sur la croix pour vous et moi.

Regardez à Dieu

Ce n’est pas un secret, Jésus aurait pu laisser tomber « sa mission ». Mais ce qu’il a dit dans cette heure de prière a fait pencher la balance pour terminer ce qui a été commencé : « Ô Père, si tu le veux, épargne-moi la coupe de l’épreuve. Toutefois, que ta volonté soit faite, et non la mienne. » -Luc 22.42

De même que pour nous, nous devons nous fier non sur nos forces, mais sur la parole de l’Éternel. Oui, que ta volonté soit faite (Matthieu 6).

Vous pensez manquer de force? « L’Éternel combattra pour vous; et vous, gardez le silence. » -Exode 14v14, car c’est dans votre faiblesse que Dieu se montre le plus fort, c’est là qu’il se manifeste (2 Corinthiens 12 : 9). Courage!

Voyez le meilleur de vous-même

C’est ce que Dieu voit en vous : le meilleur! (1 Samuel 16v7)…Courage ami, courage! Dieu n’a pas gardé ses plus grands exploits pour hier… courage ami, courage! Il faut continuer à persévérer et découvrir le meilleur de Dieu… courage ami, courage! Vous avez été créé pour exceller, courage ami courage!Vous êtes un consacré, vous êtes créatif, vous êtes talentueux… vous allez réussir. Vous avez la faveur de Dieu. Vous êtes un vainqueur… Courage ami, courage!

En méditant, je me suis dit que la vie fonctionne comme l’écho : ce que vous lancez vous revient toujours (Ecclésiaste 11v1). Proclamez donc votre victoire et vous aurez la victoire dans votre vie. Vous voulez de la richesse? Proclamez la richesse sur votre vie et sur celle des autres. Vous voulez du bonheur? Proclamez le bonheur. Vos paroles ont une grande puissance. Elles peuvent maudir et elles peuvent bénir. Changez ce que vous dites de vous et vous changerez votre vie. Ayez du courage!

Quelque chose ne va pas chez vous? Qui a dit cela? Dieu votre créateur? Ne vous conformez pas au siècle présent (Romains 12v2) sous prétexte que vous devez être à la mode.

Courage! Ne laissez pas le monde ni le système de ce monde décider qui vous devez être. Le potentiel est en vous et ça ne changera pas en fonction de ce que l’on dit ou de ce que l’on pense de vous.

Dieu veut mettre du nouveau dans votre vie.

Vous ne pouvez pas changer votre passé, mais vous pouvez modifier votre avenir et cela commence par la culture du courage. Ne vous inquiétez pas : ce qu’il y a devant vous est de loin plus important que ce que vous laissez derrière.

Si personne ne vous encourage, apprenez à vous encourager vous-même.

Vous avez été créé pour laisser votre marque sur cette génération et cela commencera par votre courage de ne pas suivre les défauts de vos pères. Ne vous contentez pas du présent ou du sentiment que le futur est incertain : relevez-vous, secouez la poussière de vos vêtements et adoptez une nouvelle attitude.

De toute façon, votre altitude dépend de votre attitude. Vous devez être à vos marques avant de faire votre marque dans ce monde, dans cette génération.

 

PRIÈRE. Seigneur, merci de ce que tu es mon créateur et que rien ne pourra changer la perception de ce que tu vois en moi. Pardonne-moi si j’ai laissez tomber des projets, des amis ou même la famille à cause de la peur. Aide-moi à retrouver le courage que tu as mis en moi.


Read more...

Êtes-vous en panne?

Vous couriez bien : qui vous a arrêtés, pour vous empêcher d’obéir à la vérité? Cette influence ne vient pas de celui qui vous appelle. (Galates 5.7,8)

 

Avez-vous déjà connu une panne d’électricité? Était-ce à cause des forces de la nature? Souvent, elles sont les causes d’une perte d’électricité dans les demeures comme il y a eu en 1998 dans les régions du Québec où une tempête de pluie verglaçante frappa les régions. Jour après jour, les fils électriques ne pouvaient plus supporter la glace qui était devenue trop lourde et privant plus de 600 000 foyers d’électricité.
imageTitleCet exemple me mène à voir nos manques de motivation dans notre vie spirituelle comme des pannes de courant. La passion de proclamer l’évangile qui nous a déjà enflammé n’est plus. Tout comme notre vie sur terre, les conséquences d’une cessation du courant divin sont les mêmes : nous sombrons dans les ténèbres ou une sorte de froideur et de paresse. On finit par abandonner notre premier amour et compter sur soi-même pour survivre.

Ce n’est peut-être pas une pluie verglaçante qui s’abat sur votre vie, mais les influences que sont les plaisirs charnels, la musique aux paroles explicites, le style de vie immorale, les amis et les médias qui peuvent vous empêcher d’accomplir la destinée que Dieu a pour vous ou vous ralentir dans votre croissance spirituelle.

Cette semaine, apprenez à courir : avancer vers votre but par petits élans : une journée à la fois, car Dieu ne nous demande pas de porter les fardeaux de demain avec la force d’aujourd’hui (Matthieu 6.34). Laissez-vous enflammer par le désir de connaître Dieu plus qu’hier, mais moins que demain. Rappelez-vous de ceci : « Demandez et vous recevrez; cherchez et vous trouverez; frappez et l’on vous ouvrira. » (Matthieu 7.7), mais « Préoccupez-vous d’abord du Royaume de Dieu et de la vie juste qu’il demande, et Dieu vous accordera aussi tout le reste » (Matthieu 6.33).

 

Pierre-Luc Pierre


Read more...

Qu’avez-vous en votre possession?

« L’Éternel lui dit : Qu’y a-t-il dans ta main? Il répondit: Une verge. L’Éternel dit : Jette-la par terre. Il la jeta par terre, et elle devint un serpent. Moïse fuyait devant lui.  L’Éternel dit à Moïse : Étends ta main, et saisis-le par la queue. Il étendit la main et le saisit et le serpent redevint une verge dans sa main. » Exode 4.2-4

Chaque semaine est différente. Malgré que la précédente n’ait pas été à la hauteur de vos attentes, demandez-vous avec quoi vous commencez la présente.

Il n’y a rien que Dieu ne peut pas utiliser pour faire éclater sa gloire. (1 Corinthiens 1.27)

Un bâton, un simple objet, une situation quelconque, rien n’est inutile dans les mains de Dieu. Qu’en est-il des gens comme vous et moi? Personne n’est inutile. Même si votre passé ne mérite pas d’être raconté, même si votre présent n’est pas une source d’inspiration et même si votre futur ne prévoit rien de bon, sachez que rencontrer Dieu pourrait changer votre vie à tout jamais.

Dans n’importe quelle circonstance, gardez le contrôle

Espérez le meilleur de Dieu cette semaine pour votre vie. Cependant, veillez à ne pas vous faire avoir par les ruses du malin. Comme la pluie qui vient après le beau temps, de même aussi, vous pouvez vous retrouver dans une tempête émotionnelle après de belles journées. Dieu ne dépend pas de vos émotions pour être auprès de vous. Il dépend de son amour.

« Israël, confie-toi en l‘Éternel! Il est leur secours et leur bouclier. » Psaumes 115.9

Bonne semaine!

Pierre-Luc Pierre


Read more...

L’ennemi profite des circonstances, mais notre Dieu est maître des circonstances

« Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous »

La vie chrétienne est jonchée d’épreuves, c’est inévitable. Le chrétien grandit à travers les diverses circonstances éprouvantes de la vie. Ces circonstances qui au départ sont perçues négativement sont dans le fond salutaires pour la bonne croissance spirituelle de tout enfant de Dieu. Plusieurs personnes, quand les moments difficiles font surface, croient à tort que notre ennemi Satan en est toujours responsable. Percevez une révélation aujourd’hui : depuis le jour où nous avons accepté Jésus comme notre Seigneur et, de ce fait, sommes réconciliés avec notre père céleste, notre vie est précieusement cachée dans les mains du Tout-Puissant! Satan n’a même pas connaissance de notre lendemain et peut donc encore moins avoir un quelconque pouvoir sur ce dernier. Il peut seulement profiter des différentes épreuves qui jalonnent notre parcourt pour nous attaquer. Toutefois, il y parvient seulement si nous lui en laissons la permission, car la Bible nous appelle à lui résister, selon Jacques 4.7 : « Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous. »

« Nous avons un ennemi qui nous guette continuellement et sans relâche »

Oui! Notre vie est cachée en Dieu par Jésus-Christ, mais la parole de Dieu nous exhorte à être vigilants, car nous avons un ennemi qui nous guette continuellement et sans relâche. Certes, il n’a aucune autorité sur la vie des croyants, car Dieu en est seul maître et Seigneur et il le sait bien; c’est la raison pour laquelle il ne manque aucune occasion qui lui est favorable pour nous tenter. C’est ce qu’il a fait avec notre Seigneur Jésus. Après avoir passé 40 jours sans manger, il savait qu’étant homme, Jésus était physiquement faible et vulnérable. La Bible précise : « (…) Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, après qu’ils furent écoulés, il eut faim. 3 Alors, le diable lui dit : Si tu es Fils de Dieu (…). » Luc 4:2-3. Le mot alors est à souligner dans ce passage, car c’est un adverbe qui revêt un sens temporel, signifiant : à ce moment-là. Donc, les attaques de Satan n’arrivent pas au hasard, mais il sait bien choisir les moments où nous sommes le plus fragile et vulnérable pour surgir. S’il a osé avec notre Seigneur, ne fera-t-il pas également la même chose avec nous? L’apôtre Pierre nous donne cet avertissement : « Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera » 1 Pierre 5:8. Nous devons absolument rester sur nos gardes, car les épreuves sont très importantes dans la vie des chrétiens, puisque c’est par elles que nous grandissons et devenons meilleurs. Dans l’épitre de Jacques 1:1, il est dit : « Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés. »  Les épreuves sont là pour nous former et permettre à notre créateur de nous façonner à son image, mais Satan veut que nous manquions à la destinée de Dieu pour nous.

« Dieu seul est maître des circonstances »

Nous devons donc être fermes dans l’affliction et faire totalement confiance à Dieu quand les moments sont difficiles arrivent pour ne pas permettre à l’ennemi d’en profiter. Notre Dieu seul est maître des circonstances et, de ce fait, détient le pouvoir absolu de les changer s’il le désire. Il est un Dieu créateur; c’est-à-dire qu’il amène les choses à l’existence, à partir de rien. Si vous connaissez la tristesse, il peut commander à la joie de s’établir, dans la maladie, il peut ordonner la santé dans votre corps et, dans la disette, il sait créer de l’abondance. De quoi devrions-nous donc nous inquiéter? « de rien; mais en toute chose, faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. » Phil.4:6. N’écoutons plus les mensonges du diable. Il nous accable dans nos épreuves en nous faisant croire que notre Dieu nous oublie, que nous méritons ce qui nous arrive à cause de nos péchés et erreurs du passé. Il va même jusqu’à nous faire douter de notre avenir. Sachez qu’il raconte ces mensonges parce qu’il est menteur depuis toujours! Le Seigneur nous déclare explicitement : « … je connais les projets que j’ai formés sur vous (…) projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. » Jérémie 29:11. Frères et sœurs, gardez toujours cette phrase en tête, surtout dans les situations éprouvantes : Satan ment toujours, Dieu dit toujours la vérité. Apprenez-le par cœur, s’il le faut, mais il faut absolument éviter de tomber dans les embûches de l’ennemi. Notre Dieu a le contrôle de toutes les circonstances et restons fermes dans nos épreuves étant chrétiens. Nous serons victorieux dans tous les domaines de la vie.

 

– Par Fernande Verna-Perrou


Read more...